Adrian Profitos

Directeur du développement des activités

Diplôme d’études supérieures en évaluation de programme, École nationale d’administration publique, Québec, 2017
Maîtrise en développement international et mondialisation, Université d’Ottawa, 2010
Baccalauréat en science politique et administration publique, Université Complutense de Madrid, 2006

Adrian Profitos a accumulé dix ans d’expérience professionnelle dans le domaine du développement international, comme recherchiste, travailleur social, analyste, collecteur de fonds, expert-conseil, coordonnateur de projet, et coordonnateur et gestionnaire du développement des activités. M. Profitos dispose d’une formation universitaire et d’expérience professionnelle en gestion fondée sur les résultats, et en contrôle et évaluation appliqués aux programmes de développement international et d’action humanitaire. Depuis son intégration dans Universalia en 2014, il a participé à plus d’une douzaine d’évaluations pour l’UNICEF, le DFID, la BDC, la Fondation Rockefeller, l’UICN, et l’Initiative pour les droits et ressources. En tant que directeur du développement des activités d’Universalia, M. Profitos assure une couverture efficace, le criblage, le suivi et la prise de décision faisant suite aux demandes de propositions de nos principaux clients, qui comprennent des institutions de l’ONU, des banques de développement, des gouvernements, des institutions de recherche, des ONG et des fondations. Il contribue au positionnement d’Universalia en effectuant des analyses de marché et en planifiant les occasions potentielles. Enfin, il gère le processus de réponse aux appels d'offres, pour en assurer la qualité et améliorer le taux de réussite des propositions d’Universalia. Il a préparé des douzaines de propositions complexes, comprenant la conception de méthodologies, le budget et la composition de l’équipe.

L’expérience sur le terrain de M. Profitos a été acquise au Népal (défense des droits et renforcement des capacités pour les jeunes), en Malaisie (développement rural et régimes fonciers), et au Cameroun (alphabétisme fonctionnel parmi les communautés nomades). Il pratique couramment l’anglais, le français et l’espagnol.

514.485.3565 ext 224