Évaluation de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Réintégration (SNR) du Burundi

ID Projet: 
1788

Secteurs d'activité:

Pays:

Client: 
PNUD
Consultant: 
Yvan Conoir
Service offert: 
Suivi et évaluation
Période: 
Juillet, 2015

La Stratégie Nationale de Réintégration (SNR), conduite de 2010 à 2015 avait pour objectif de contribuer à la consolidation du processus global de paix au Burundi en assurant la réintégration socio-économique durable des Rapatriés, des Déplacés internes ainsi que des Ex-combattants (RDexC). La SNR a pour objectif d’assurer la stabilisation et la réintégration socio-économique (assurer aux bénéficiaires des moyens de subsistance économique), sociale (donner à toutes les catégories ciblées de participer à la vie communautaire) et géographique (réinstallation physique dans les communautés d’origine) durable des personnes affectées par les conflits, en particulier les Rapatriés, les Déplacés et les Ex-Combattants (RDExC). Après avoir visité 16 des 18 provinces du pays pour aller à la rencontre des RDExC, l’évaluation a dressé un constat mitigé de l’état d’avancement de la SNR, avec de grandes disparités entre les différentes catégories de bénéficiaires concernés. Le Burundi a éprouvé des difficultés à pouvoir assurer un toit pour l’ensemble des rapatriés de retour de Tanzanie (plus de 550,000 personnes de 2002 à 2012), encore plus à pouvoir satisfaire la création de conditions économiques idoines à réintégrer économiquement la grande majorité de ces derniers. Les ex-combattants (plus de 7000 pour la période concernée) sont dans leur grande majorité ceux qui ont le mieux bénéficié de l’appui de la communauté internationale, les personnes demeurant déplacées à l’interne soutenant le choix de l’installation locale plutôt que le retour vers leurs collines d’origine. Sujet central dans une économie très rurale, la question de l’octroi et du travail de la terre est au centre de la réintégration économique des populations les plus vulnérables.

Date de parution: 
Juillet, 2015

Projets similaires