Biographie de la Présidente

Katrina Rojas dispose de plus de 25 ans d’expérience en coopération internationale et évaluation, et s’est spécialisée en évaluation institutionnelle et en évaluation de programmes et partenariats mondiaux. Elle s'appuie sur une variété de méthodologies comprenant des approches basées sur la théorie, féministes, réalistes, axées sur l’utilisation, sur le développement et la pensée systémique. 

Avec ses racines costaricaines et son éducation aux États-Unis, Katrina était bien placée pour voir le monde à travers une lentille multiculturelle lorsqu'elle a rejoint Universalia en 2001 et a ensuite entrepris des missions régulières dans plusieurs pays d'Amérique latine, des Caraïbes, d'Afrique et d'Asie. Elle a dirigé des équipes d'évaluation, avec une fervente conviction pour le changement social et l'égalité des sexes.

En tant qu'évaluatrice senior et partenaire de longue date du cabinet, Katrina a une compréhension approfondie de l'environnement dans lequel Universalia opère et a construit sa réputation en gérant des missions complexes telles que l'évaluation des performances organisationnelles d'organisations multilatérales pour le compte du Réseau d'évaluation des performances des organisations multilatérales (MOPAN), et des évaluations pour des agences de coopération internationale bilatérales (Australie, Canada, Finlande, Royaume-Uni), des fondations (Rockefeller et Bill et Melinda Gates), des ONG internationales (UICN), des banques multilatérales de développement (Banques caribéenne, africaine et interaméricaine de développement, Banque mondiale), des agences des Nations Unies (FNUAP, ONU Femmes, UNICEF, PAM, FENU), et des fonds mondiaux et programmes de partenariat (Partenariat mondial pour l'éducation, infoDev, et Programme pour l'eau et l'assainissement). Dans la communauté de Montréal, elle s'est engagée auprès d'un centre d'alphabétisation et auprès de comités consultatifs de patients des hôpitaux locaux. 

Katrina est titulaire d'une licence en relations internationales, avec mention très bien, du Pomona College en Californie, et d'une maîtrise en affaires publiques de la Woodrow Wilson School of Public and International Affairs de l'Université de Princeton. Elle est parfaitement bilingue en anglais et espagnol, et parle couramment le français.