Évaluation du Portefeuille pour un plaidoyer en faveur du développement agricole en Afrique (AADAP) de la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF)

ID Projet: 
1962

Secteurs d'activité:

Pays:

Client: 
Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF)
Consultant: 
Marie-Hélène Adrien
Katrina Rojas
Dale Thompson
Håvard Bergo
Zachariah Su
Période: 
Février, 2018 - Février, 2019

Au cours des neuf dernières années, la BMGF a réalisé d’importants investissements dans la défense du développement agricole africain sans qu’aucune évaluation formelle et complète n’ait été effectuée pour mesurer l’efficacité et l’impact de ces investissements. La BMGF a retenu les services d’Universalia pour procéder à une évaluation de l’AADAP, en se concentrant sur les activités de plaidoyer de quatre de ses bénéficiaires (Oxfam, Action Aid, Trust Africa et l’Alliance pour une révolution verte en Afrique ou AGRA), et plus particulièrement sur leur efficacité à faire bouger les choses dans les budgets et les politiques gouvernementales favorables aux petits exploitants et aux femmes dans 11 pays d’Afrique subsaharienne de même qu’à l’échelle du continent. Se basant sur la théorie de l’influence de la fondation, l’équipe d’évaluation s’est servie de l’analyse des contributions et des ‘episode studies’ pour analyser les changements dans le financement et les politiques agricoles en Afrique au cours de la période considérée, la mesure dans laquelle les tactiques des bénéficiaires ont contribué à ces changements observés, et étudier laquelle des combinaisons de bénéficiaires, de tactiques et de niveaux d’engagement a le plus influencé les politiques et les budgets agricoles en Afrique. Un examen approfondi des documents et des données de la BMGF, des bénéficiaires et des sous-bénéficiaires des financements accordés, de la littérature sur le plaidoyer et l’agriculture africaine, du suivi de la couverture médiatique sur les bénéficiaires des financements et les principaux enjeux, ainsi que des entretiens menés auprès d’un large éventail de parties prenantes, aussi bien par téléconférence que sur le terrain au Ghana, au Nigeria et en Tanzanie. En outre, d’autres entretiens ont été réalisés lors de la 14e plateforme de partenariat du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA), qui s’est tenue en avril 2018 à Libreville, au Gabon. L’évaluation s’est terminée par un webinaire pour les bénéficiaires de financements et un déjeuner d’apprentissage à Seattle pour l’équipe chargée des politiques mondiales et u plaidoyer de la fondation.

Date de parution: 
Février, 2018

Projets similaires