Évaluation indépendante du Partenariat commun d’ONUSIDA et du client Fonds mondial

ID Projet: 
1885

Secteurs d'activité:

Pays:

Client: 
ONUSIDA
Consultant: 
Marie-Hélène Adrien
Service offert: 
Suivi et évaluation

ONUSIDA et le Fonds mondial entretiennent une relation soutenue depuis 2002. L’accord de coopération signé en 2014 remplace les précédents protocoles d’entente et renforce le cadre de coopération entre les parties, plus précisément sur les questions de mécanismes de coordination, de communication, d’échange d’informations et de responsabilité mutuelle. L’accord de coopération « s’appuie sur le lancement du NMF » (nouveau modèle de financement), une démarche d’investissement élaborée par la Stratégie du Fonds mondial pour la période 2012-2016 qui remplace l’ancien système par une approche de financement plus proactive, flexible et prévisible, destinée à maximiser l’impact des ressources investies de manière plus stratégique et cadrant mieux avec les priorités des parties prenantes au niveau des pays. L’évaluation a pour objectif général d’apprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (et pourquoi) et de formuler des recommandations susceptibles d’être traduites en actes pour améliorer le fonctionnement du partenariat aux niveaux mondial, régional et pays, de manière à utiliser au mieux les ressources et maximiser les résultats. L’un des objectifs de cette évaluation est d’offrir une analyse, fondée sur des données probantes, détaillée, objective et rigoureuse, de la collaboration développée dans le cadre de l’accord de coopération. Pour y parvenir, l’évaluation étudiera les aspects aussi bien internes qu’externes du partenariat, en s’intéressant aux domaines de coopération et aux facteurs organisationnels qui peuvent renforcer la pertinence, l’efficacité, l’efficience et la durabilité du partenariat et du NMF en particulier.  L’équipe d’évaluation utilisera un éventail de méthodes mixtes pour recueillir et analyser les données, dont la revue de documents pertinents, des instruments de mesure quantitatifs et qualitatifs pour évaluer et comparer les diverses composantes du partenariat entre les pays et les parties prenantes, des entrevues avec des parties prenantes et un sondage en ligne, l’évaluation d’études de cas thématiques menées lors de missions sur le terrain dans six pays de deux régions (Afrique de l’Est et du Sud et Asie-Pacifique). Toutes ces méthodes tiendront compte de « l’évaluation de facteurs organisationnels et contextuels clés pour le maintien d’un partenariat efficace », qui peut ainsi être comprise comme une question transversale sur le bon fonctionnement et le succès du partenariat.

Date de parution: 
Février, 2017

Projets similaires